Google+ premières impressions.

Google+ , premières impressions :

Présentation succincte du service :

Google + nous permet de communiquer facilement auprès de “sphères de relations” (cercles) qu’on aura au préalable créées. Seuls les membres présents dans ces cercles recevront les informations qui leur sont destinées. Il prend le contre-pied d’un Facebook sur lequel il reste toujours délicat de contrôler la diffusion de ses informations, en faisant de cette possibilité l’axe majeur de son nouveau service.

Google+ est très facile à s’approprier si on est déjà utilisateur des services Google, dont notamment Gmail.

Pour tout utilisateur régulier d’internet, en une petite demi-journée on peut déjà franchir le cap des informations Profil, utiliser les cercles et commencer à partager des informations en les filtrants, en ciblant tel ou tel cercle (cible : amis, pros,famille, connaissances…). L’ergonomie est la simplicité de ce nouveau service peut faire beaucoup d’ombre à Facebook qui de ce côté ne fait pas beaucoup d’effort (volontairement… ? ).

La gestion des cercles est vraiment intéressante et permet de manière pratique de faire des articles (post) et de ne les envoyer qu’à un ou plusieurs cercles sélectionnés, qu’ils possèdent ou non un compte Google+. En effet Google a pour une fois ouvert son service. Si vous ne possédez pas de compte vous pouvez recevoir l’article sans être obligé d’aller sur Google+, vous n’aurez toutefois pas les contenus de type Media associés (photos, vidéos..). Vous êtes invités, bien-sur, à voir l’article et à le commenter directement sur le service Google+, en bas du corps du mail.

Une utilisation commerciale ?

Dans quelle mesure cet outil pourrait permettre, dans le cadre d’une activité professionnelle, à diffuser de l’information, à communiquer et à devenir un outil marketing dans le cadre d’une activité commerciale ? L’utilisation des cercles qui peuvent-être utilisés comme des ensembles de cibles qualifiées offre de nouvelles perspectives, peut-être à explorer. Encore une fois Google n’a rien inventé, il simplifie … Mais un cercle de type, clients, fournisseurs, commerciaux, …. etc sans limite me parait intéressant.

Exemple, dans le cadre d’une activité e-commerce : avoir un compte dédié (clients / prospects), avec des cercles créés en fonction des préférences sur les informations, promotions, produits.., nombres d’intervention, d’avis produits, etc… Facilement déplacer les membres de ces cercles en fonction de leur profil. J’imagine facilement que Google y a pensé en amont et qu’il prépare déjà la suite si le nombre d’utilisateurs se révèlent suffisants ( faciliter la liaison avec des CMS e-commerce courants : Magento, PrestaShop, WordPress+WP-e-commerce, des plateforme e-commerce,  …) inclure les produits directement sur Google+, avis des relations cercles, etc…

Une première remarque sur une limite à l’utilisation des cercles : je n’ai pas encore trouvé comment ajouter un cercle, dans un autre cercle, bref comment réaliser un sous ensemble, vague souvenir du collège… Pourtant cette utilisation serait très pertinente. Par exemple, cela pourrait donner, dans le cercle : réseau professionnel des sous ensemble de type : réseau pro partenaire, réseau professionnel services, réseaux professionnel local… etc, selon ses propres besoins et objectifs. Autre exemple sur le plan personnel : Réseau personnel, ensemble des sous ensembles de type : familles, amis proches, relations amicales, connaissances, … selon ses propres critères.

L’intérêt évident serait de pouvoir encore plus facilement d’envoyer une information à l’ensemble contenant ou seulement à l’un des sous ensembles.

Mais peut-être que je n’ai pas bien cherché cette fonction … 🙂

Une utilisation d’entreprise ?

«Une fois que Google aura intégré le partage de fonctions et de documents de ses applications Google Documents et Google Apps à Google+, son réseau social deviendra extrêmement utile en entreprise. Plus convivial que Wave et plus utile que Buzz»… source

Si google apparaît, suite à la lecture de l’article de l’expansion, peut-être encore trop ouvert pour les entreprises,  il offre des perspectives alléchantes qui seront en fonction des outils de contrôles développés par Google, utilisable ou non en entreprise. Tout se jouera sur cette capacité à gérer avec facilité, sans erreur, avec une analyse des retours précise, la gestion du flux d’information inter et extra entreprise.

A suivre,  j’y reviendrais.

En attendant, j’y suis et je suis curieux de vous y rencontrer : https://plus.google.com/u/0/115051746334166409765/posts//p/pub
Compléments :
http://eco.rue89.com/2011/07/02/google-un-reseau-social-plus-ou-moins-facebook-211614

 

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix + 16 =