atelier e-commerce gers

Atelier démarrer et developper une activite e-commerce

Ce début d’été commence sous le signe de la transmission du savoir en e-commerce. Ce matin j’ai pu faire profiter d’un atelier de 3h30 sur Auch en petit comité et ce qui est rare prendre le temps de bien échanger sur les projets de personnes présentes.

Cette atelier avait pour objectif de permettre à un entrepreneur ou un porteur de projet e-commerce de connaitre et comprendre les points indispensables à ne pas oublier pour démarrer et développer son activité e-commerce. Les porteurs de projets avaient des thématiques biens spécifiques, avec des contraintes et objectifs différenciés intéressants. Belle échange.

Pour celles et ceux que cela intéresse, vous pouvez trouvez les supports de cet atelier ici. Bonne lecture.

Nous avons aborder de nombreux points dont par exemple les implication de la loi HAMON avec pour exemple :

Loi Hammon et tunnel de commande : (à traiter avant le 13 juin 2014).

Avant le tunnel de commande, le site marchand devra donner les informations suivantes :

  • conditions contractuelles,
  • garanties légales,
  • son identité.
  • sur La description du produit, le prix et le délai de livraison sont également à fournir.

Le tunnel de commande :

  1. Le panier :
    1. informer le consommateur des moyens de paiement acceptés,
    2. des restrictions éventuelles de livraison,
  2. Les étapes :
    1. L’internaute doit pouvoir vérifier et corriger les données rentrées au cours du processus de commande.
      1. exemple : bouton cliquable « modifier », phrase « vérifier vos données de commande avant de valider ».
  3. Le récapitulatif :
    1. Le prix global et la description du produit devront être rappelés avant la conclusion du contrat, ainsi que la durée de celui-ci, si approprié.
    2. Pour conclure le contrat, le consommateur devra, suite au rappel de ces informations, activer une fonction (bouton de commande) lui permettant de reconnaitre explicitement son obligation de paiement grâce à la mention « commande avec obligation de paiement » ou autre formule analogue.
  4. Après la commande :
    La loi Hamon impose aux e-marchands de fournir à l’acheteur une confirmation du contrat « sur support durable, dans un délai raisonnable, après la conclusion du contrat et au plus tard au moment de la livraison du bien ou avant le début de l’exécution du service ».  Ces données doivent être archivées pour satisfaire notamment à des obligations comptables, pendant une durée de 10 ans lorsque le contrat porte sur des biens ou services dont la valeur dépasse la somme de 120 euros.

Sources :

  • http://www.infodsi.com/articles/148021/commerce-conformer-son-tunnel-commande-loi-hamon.html
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − 14 =